Dévorer le ciel

Dévorer le ciel. Mordre ta bouche d’étoiles filantes. 

Laisser respirer l’amour. Le déposer dans un vase de silence sur la table d’une cuisine. L’offrir aux petits vents. Aux premiers rayons de soleil. Aux heures creuses et aux heures pleines. 

Chercher le souffle de ta main sur la pente douce de mon cœur. Dévaler nos corps de désirs paresseux. Taire les mots pour les gestes.

Vivre à gorge déployée.

Nous soumettre à l’envie légère. Nous assommer à grandes gouttes de bonheur.

Vivre à tue-tête.

Enrouler de baisers les jours et les nuits. Les faire fondre sous nos langues. Flamber de frissons. Nous endormir. Etirer nos regards, les emmêler.

Vivre en-faims.

Pousser les fenêtres. Courir jusqu’à la mer. Nous unir jusqu’à la taille. Faire signe à la tendresse. La cacher sous nos poitrines.

Vivre à l’étourdir.

Nous nicher dans la chaleur de l’autre. Etendre l’éventail des réconforts. Ebouriffer nos ventres de délicates liesses. Glorifier notre chance.

Vivre intens-aimant.

Dire que mon amour simplement te suffit… pour dévorer le ciel. 

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2020 – Marina Rogard

One Reply to “Dévorer le ciel”

  1. Encore une invitation à partir, vos mots sont très imagés, on se sent tout de suite transportés, prêts à dévorer avec vous cette aventure bourrée de tendresse et d’envie.

    J'aime

Commentaires fermés