Omnia Vincit Amor

Ce sera l’instant d’après
Le croire au renouveau
Au soleil que l’on sert
Sur la table
Pour l’offrir
Au cœur nu
Dans un grand verre
De mots.

Dedans
C’est fragile
Dehors 
Sans dessus-de-nous.

Je n’étais que chimères
Imper-sections
Et tu le croiras si fort
Qu’il te faudra
Descendre toutes
Les étoiles
De toutes les nuits.

Moi j’irai tracer
En lettres dorées 
Sur cette grande
Toile noire
Le visage 
De l’amour.

Il suffira
Que j’allume
Un baiser
Tendre
Sur le front 
Des désirs
Pour qu’il ré-enchante
L’espace 
De lumière.

Et je saurai
Que mon cœur
N’a jamais faibli.

Je creuserai
Des galeries 
Sous-terre-aime
Pour enfouir
Tous les secrets
Tous les intimes
Que je connais de toi.

Et dans un vol
De colibri
Quand le silence
Fera grand bruit
Je raccrocherai 
Toutes les étoiles…

Pour que tu vois
Toi aussi
Le visage de l’amour.

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2020 – Marina Rogard

2 Replies to “Omnia Vincit Amor”

Commentaires fermés