De pleine lune

C’est une lune aux satins blancs qui nous épie 
Déshabillant les grains de peau sous tes dentelles 
La nuit est tendre et c’est ta bouche que je poursuis
Pour y ravir tous tes arômes de demoiselle…

C’est une lune câline au sexe brûlant d’étoiles
Qui cambre ses désirs sur nos ventres épanouis
Appuyée sur nos reins, elle y courbe des voiles
Nous emmenant au loin tout près de l’Arcadie…

C’est une lune nouvelle brûlant des impatiences
Dans l’hard-heure de ta main à me tailler d’envies 
Et ondulent mon corps de toutes appartenances
Toi ma louve vénitienne à mon coeur égérie… 

C’est une lune amoureuse aux baisers souverains
Qui fredonne à nos chairs de suaves obsessions 
L’instant semble onirique et c’est contre tes seins
Que je m’endors heureuse éprouvée de passions.

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

12 Replies to “De pleine lune”

  1. Émouvant a parcourir, puis vient en une Onde de fond comme un souffle chaud de tendresse charnelle, c’est une l’écrire enveloppante, dans lequel on subodore un trait de personnalité de l’auteure, un Parfum en somme,

    Aimé par 1 personne

      1. De votre expression, est émis un certain aurait qui inspiré il fait dire, vous avez également un sens esthétique intéressant qui donne envie de découvrir,

        J'aime

Commentaires fermés