De l’au-delà

Au creux du ventre
J’ai des étoiles filantes.

La nuit tout s’illumine
Et ça parle d’elle.

Et quand je ferme
Les yeux
Toutes ces étoiles filantes
Se dispersent sur sa bouche
En mille petits baisers…

Alors elle craque des lumières
Tout autour de la nuit
Que j’inspire avec elle.

[Elle est mon allume-aime

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

14 Replies to “De l’au-delà”

Commentaires fermés