D’embrasse

Embrasse-moi lentement pour que je m’en souvienne. Comme si c’était maintenant. Et même très souvent. Ce vent qui s’engouffre dans la mer ressemble à ton baiser dans mon ventre. Où est passé mon souffle sinon entre ta langue et l’amour ? Embrasse-moi lentement pour que je m’en souvienne. Comme si c’était maintenant. Et même très souvent. Ce baiser d’aigle fou qui frôle ma chair et fait trembler mes veines. Je pense à toi quand tu m’embrasses. Alors j’ouvre les yeux et je regarde les tiens fermés qui ne se doutent de rien. Tu es belle dans le désir. Tu es belle quand tu sais me taire dans un silence radieux. Embrasse-moi sur les mains dans les paumes dans les rainures dans les chemins de traverse où tu fais de ma tête un voyage. Lentement embrasse-moi. Et longtemps. Et puis doucement. Et puis reviens. Ne te satisfais pas d’un seul baiser. Épuise-moi. Amour-moi. Et puis reste… pour que je m’en souvienne. 

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

Recueil Instants d’Aime disponible en version papier et numérique dans toutes les librairies en ligne (Amazon, Fnac, Cultura, etc.). Merci pour vos soutiens !

18 Replies to “D’embrasse”

Commentaires fermés