D’elle

Ce sont nos joues qui se lissent l’une contre l’autre. Leur douceur d’ailes d’oiseaux. Voilà le secret de la tendresse. Ce qu’elles se disent en silence. Ce qu’elles nous en-chair ce qu’elles nous arôme.

Toi tu as le sourire d’une enfant qui découvre la beauté d’une caresse sur le front du soleil. Tu es regard de poésie. Quelque chose d’ivre comme l’air qui danse pieds nus entre une berge et un cours d’eau.

Nos mains ici ne savent plus se taire. Elles poussent les désirs comme des caravelles jusqu’au jour naissant de nos ventres. Elles dévorent nos repos elles reposent nos râles rallongent nos durées d’en-vie.

Alors nos bouches de demoiselles côte à côte et côte d’aime se relaient de baisers soie baisers cuir à feux de bois. Et ces brasiers dans ces baisers ces collections d’ivresse chiffonnées rassemblent à elles seules toutes les confessions de l’amour.

Ma joie promène ainsi la tienne. Elle devient louange sur le bout de ta langue berceuse à m’aime ta peau triomphe en tes yeux de songe. Toi tu penches ton âme à la manière d’un ange et ton sourire rejoint mon cœur. Voilà le secret de ta tendresse. Cet endroit plus vaste que la terre qui m’accueille à bras ouverts. Ma demeure c’est toi. Mon amour c’est nous.

Pour écouter ce poème, je vous offre ma voix ici :

Marina Rogard

© Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

Recueil Instants d’Aime disponible en version papier et numérique dans toutes les librairies en ligne (Amazon, Fnac, Cultura, etc.). 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :