Goût de toi

femme nue poésie baignoire amour fleurs

J'écoute ton odeurGraver ma peau de souvenirs... OiseauxFleursEt fruitsA frotter mon épid-aime. Souvent je me sentais affaméeDu goût de toiEt souvent mon ventre se creusait. Ton sexe même Avait le parfum de la figue tout juste cueillie de l'arbre…De l'été Du vent d'eau douceDes herbes de sieste. J'écoute encore l'ode-heure de toiM'étourdir... Et je m'endors encore Au goût de …

D’âme-à-coeur

amour âme poésie fleurs love

Avec toi je veux fendre tous les ciels de tendresses faire craquer ta colonne vertébrale dans l'étreinte dire je t'aime encorder ton prénom à ma bouche quand je t'embrasse avoir toujours le goût de toi enroulé sur ma peau comme une houle éprise de la mer redire je t'aime nous dérober de sommeil pour le …

Ses mains

Je parle de ses mains de leur douceur magnétique de leur parole de silence... elles sont discrètes ses mains... sur ma bouche ou sur mes seins je ne les entends pas... elles glissent des histoires des feuilles de désir il était une fois sous ses paumes à l'échancrure de mes doigts... un amour à ravir …

De l’au-delà

poème amour femme nuit étoiles marina rogard

Au creux du ventreJ'ai des étoiles filantes.La nuit tout s'illumineEt ça parle d'elle.Et quand je fermeLes yeuxToutes ces étoiles filantesSe dispersent sur sa boucheEn mille petits baisers...Alors elle craque des lumièresTout autour de la nuitQue j'inspire avec elle.[Elle est mon allume-aime]  Marina Rogard © Tous droits réservés – 2021 – Marina Rogard

Héroïne

Bouquet d'oeillets poésie amour

Quand elle grimpe sur ma bouche elle dit fleur silence rêverie tourne des mots des désirs des soleils elle est feuille ciel joie chair de lune elle est du simplement comme elle jouit de nous de l'instant présence carpe d'aime elle étreint elle tendresse elle sourit sur la pointe des pieds le bout de la …

Printemps des poètes/ le désir féminin- Marina Rogard — Litterama les femmes en littérature/ Les autrices dans l’Histoire

Merci à Litterama pour cette invitation à partager mon texte sur le désir en clôture de ce printemps des poètes. Que resplendisse encore les beaux mots de l'amour et du désir. C’est avec Marina Rogard et son regard étoilé que se clôt ce printemps des poètes et poétesses. Merci à elle de m’avoir prêté son …

D’Insouciance

amour cerise poésie

Ton corps a glissé Des brinsD'insoucianceSur ma langue souriante. [Du plaisir de te voir] Ils ont fonduComme une explosionDe bonbons De toutes les couleurs...Surtout la cerise. Ça a fait crac boum mmmSur ma langueDans mon ventreEt dans ma tête aussi. Alors, j'ai suivi à l'instinctTes indices D'aimante-heureuse Pour te vivre A désir découvert. [Du plaisir de te recevoir] Marina Rogard …

Au plus près [de ta bouche]

Un baiser près de la bouche amour poésie

Au plus près De ta boucheLe baiser-fleur S'étireEn jolis grainsDe malice. Une minute de silence Pour dérober Le désir. En faire une échappée En costume tailléPour tes yeux belle-de-lune. Et tout recommencer... Le baiserL'échappée Et la fleur allumetteQui flammeDes douceurs Sur un instant de fête. Au plus près De ta boucheL'amourCet avia-coeur...Renoue les ciels bleusDélicesEt de couleurs. Marina Rogard © Tous droits réservés …

Pour écrire

poème sur l'amour et l'écriture

Pour écrireIl me faudra pencherLa plumeContre le grain de ta beauté. A bout d'encreJe pourrai constituer[La phrase inégalée]La phrase inoubliable. Celle qui palpite si fortQu'elle creuse un puits de lumièreEntre le ventre et le cœur. C'est d'amour que je demeure. Il me faudra aussiLa délicate-liesseDe tes mains Pour l'expression Du va et vient des motsAu tympan …

La conscience amoureuse

dialogue amoureux declaration

Je t’aimePour tes cheveuxTout emberlificotésAprès l’amourEt mon sourireD’en être la cause. Je t’aimePour les mots détournésQui soleillentNos dialogues amoureuxLes id-aimeEt les peaux-aimeEt puis tant d’autresAux heures tendres. Je t’aime Pour tes baisersQui courentDans mon ventreA toute berzingueEt swinguent ma têteDe la la la… Je t’aimePour ce truc électriqueQui rampe entre mes cuissesEt qu’on appelle désir. Je …